NANDROLONE PHENYLPROPIONATE (10ml-100mg/ml)

 43,00

Notre Nandrolone phenylpropionate contenant 100mg/ml par fiole de 10ml, est une forme injectable du stéroïde anabolisant Nandrolone. Les propriétés de ce médicament sont étonnamment semblables à celles du Deca-Durabolin, qui, utilise l’action/diffusion lente de la nandrolone. La principale différence entre ces deux préparations, est la vitesse à laquelle la nandrolone est libérée dans le sang. Alors que la nandrolone décanoate permet une libération de la nandrolone  durant environ 3 semaines, la nandrolone phenylpropionate n’est active que pendant environ une semaine. Dans les situations cliniques, Deca-Durabolin peut donc être injecté une fois tous les 2 ou 3 semaines, tandis que Durabolin est habituellement administré plusieurs fois par semaine. Sinon, les deux médicaments sont pratiquement interchangeables. Ce stéroïde est apprécié par les athlètes et les culturistes pour ses capacités à promouvoir des gains de force et de masse maigre sans trop d’effets secondaires oestrogéniques ou androgéniques dans le respect, bien sur, d’une posologie raisonnable.

NPP
Parcourir la wishlist
Comparer
SKU: 10ml (100mg/ml) Categories: ,

Share this product

Description

Caractéristiques de la NPP:

La nandrolone phenylpropionate est une forme modifiée de la nandrolone, où un ester d’acide carboxylique (ester de phényle propionique) a été rattaché au groupe 17-bêta hydroxy. Les stéroïdes estérifiés sont moins polaire que les stéroïdes libres, et sont absorbés plus lentement à partir de la zone d’injection. Une fois dans la circulation sanguine, l’ester est éliminé pour libérer (activer l’action) de la nandrolone. Les stéroïdes estérifiés sont conçus pour prolonger la fenêtre de l’effet thérapeutique après administration, permettant une fréquence d’injection moins soutenue par rapport aux injections  des stéroïdes non estérifiés. La Nandrolone phenylpropionate fournit une forte montée en flèche de la nandrolone, active 24 – 48 heures après l’injection par voie intramusculaire, et décline progressivement aux niveaux de base peu à peu sous une semaine.

 

Effets secondaires (oestrogéniques):

La nandrolone a une faible tendance à la conversion d’oestrogène, estimé à seulement environ 20% de celle observée avec la testostérone. Par contre le foie peut convertir la nandrolone en l’estradiol. Par conséquent, les effets secondaires liés aux oestrogènes sont une préoccupation moindre qu’avec la testostérone par exemple. . Un anti-oestrogène comme le citrate de clomiphène ou citrate de tamoxifène peut être nécessaire pour prévenir les effets secondaires oestrogéniques si ils  se produisent. On peut alternativement utiliser un inhibiteur de l’aromatase comme Arimidex (anastrozole) ou le létrozole. La nandrolone peut également avoir des effets négatifs sur le bilan lipidique sanguin.

Il est à noter que la nandrolone a une activité progestative dans le corps. Bien que la progestérone est un C-19 stéroïde, l’enlèvement de ce groupe dans la 19-norprogestérone crée une hormone avec une plus grande affinité de liaison pour son récepteur correspondant. Par conséquent la Nandrolone démontre une certaine affinité pour le récepteur de la progestérone ainsi, les effets secondaires associés à la progestérone sont similaires à ceux des œstrogènes, incluant l’inhibition de rétroaction négative de la production de testostérone et de taux bonifié de stockage des graisses. Les progestatifs augmentent également l’effet stimulateur des oestrogènes sur la croissance des tissus mammaires. Il semble y avoir une synergie très forte entre ces deux hormones, telle que la gynécomastie pourrait même se produire avec l’aide de progestatifs, sans pour autant avoir un niveau d’oestrogènes excessif. L’utilisation alors de la Cabergoline (Dostinex) devient nécessaire.

 

Effets secondaires (androgènes):

Bien que classé comme un stéroïde anabolisant, des effets secondaires androgènes sont encore possibles avec cette substance, en particulier avec des doses plus élevées. Cela peut inclure une peau grasse, acné sur le corps / visage, augmentation de la pilosité, peut aussi aggraver la calvitie. Les femmes sont également mises en garde contre les effets potentiels de la virilisation des stéroïdes anabolisants / androgènes. Il peut s’agir d’un approfondissement de la voix, les irrégularités menstruelles, des changements dans la texture de peau, pilosité faciale, et l’élargissement du clitoris. La nandrolone est un stéroïde avec une activité androgénique relativement faible par rapport à d’autres stéroïdes. Il est également important de souligner qu’en raison de sa nature androgène modérée et sa capacité de supprimer la synthétisation endogène de testostérone, la Nandrolone est sujette à interférer avec la libido chez les hommes lorsqu’elle est utilisée sans autres stéroïdes plus androgènes dont la testostérone, qui, est la plus hautement recommandée !

L’utilisation simultanée d’un inhibiteur de la 5-alpha réductase comme le finastéride va interférer avec le site spécifique à la réduction de l’action de nandrolone, augmentant considérablement la tendance de la nandrolone à produire des effets secondaires androgènes. Les Inhibiteurs de l’enzyme 5-alpha réductase doivent être évités avec la nandrolone, sinon, vous aurez alors des effets semblables à ceux des androgènes ( en excluant la calvitie ).

 

Effets secondaires (hépatotoxicité):

La nandrolone n’est pas un c-17 alpha alkylés, et non connue pour avoir des effets hépatotoxiques chez des sujets sains. La toxicité hépatique est peu probable. 

 

Effets secondaires (cardiovasculaires):

Les Anabolisants / Stéroïdes androgènes peuvent avoir des effets délétères sur le cholestérol sérique. Cela inclut une tendance à réduire les valeurs de cholestérol HDL (bon) et d’augmenter les valeurs de LDL cholestérol (mauvais), ce qui peut conduire à un plus grand risque d’artériosclérose.   Une étude a cherché à administrer 600mg de nandrolone par semaine pendant 10 semaines à certains sujets et démontrée une réduction de 26% du taux de cholestérol HDL. Cette suppression est légèrement supérieure à celle rapportée avec une dose égale de la testostérone énanthate, et est en accord avec les études antérieures montrant un impact légèrement négatif sur les forts rapports HDL / LDL avec la nandrolone décanoate par rapport à la testostérone cypionate. Les stéroïdes anabolisants / androgènes peuvent également nuire à la pression artérielle et du niveau des triglycérides, de réduire la relaxation endothéliale, et de soutenir l’hypertrophie ventriculaire gauche. Tous ces effets secondaires peuvent potentiellement augmenter le risque de maladies cardiovasculaires et d’infarctus du myocarde.

 

Effets secondaires (suppression de la testostérone):

Tous les stéroïdes anabolisants / androgènes lorsqu’ils sont pris à des doses suffisantes pour favoriser le gain musculaire, sont sujets à supprimer la production endogène de la testostérone. Des études ont chercher à administrer 100mg par semaine de nandrolone décanoate pendant 6 semaines et démontrées une réduction approximative de 57% du taux de testostérone sérique pendant le traitement. À une dose de 300mg par semaine, cette réduction atteint 70%. On croit que l’activité progestative de nandrolone contribue notamment à la suppression de la synthèse de testostérone au cours du traitement, en dépit de la faible tendance à la conversion d’oestrogène.

 

Posologie (Hommes):

La dose habituelle  est de l’ordre de 200 – 400mg par semaine, pris dans des cycles de 8 à 12 semaines. Ce niveau est suffisant pour la plupart des utilisateurs pour des gains mesurables sur la masse musculaire maigre et la force. Notez qu’en raison de la nature à action rapide de l’ester phenylpropionate, la dose hebdomadaire est généralement subdivisé en deux applications distinctes également espacées.

Administration (Femme):

Un dosage de 50mg par semaine (administré en une seule injection par semaine) est la plus commune, prise pour le cycle de durée de 4 à 6 semaines. Des doses plus élevées ou des durées plus longues de l’usage de la nandrolone pour les femmes, sont déconseillés en raison du risque d’effets secondaires androgènes. Bien que légèrement androgène, les femmes sont parfois confrontées à des symptômes de virilisation. Si les effets secondaires apparaissent, la nandrolone phenylpropionate doit être arrêtée immédiatement pour aider à prévenir des changements irréversibles.

Informations complémentaires

Poids 50 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “NANDROLONE PHENYLPROPIONATE (10ml-100mg/ml)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

QR Code

QR Code